SEDECO occupe les enfants de La Ruche durant les vacances scolaires

Depuis deux semaines, les écoliers sont en vacances. L’occasion pour la société SEDECO de prendre sous son aile les enfants du centre La Ruche, situé dans le village de La Valette, à Bambous.

Quelques jours, quelques heures suffisent à faire comprendre aux enfants défavorisés que leur vie n’est pas constamment grisâtre. Preuve en est avec le centre La Ruche, inauguré en janvier dernier. C’est un petit groupe d’adultes, les uns aussi attentionnés que les autres, qui s’occupe de ces bouts de chou âgés entre 5 et 12 ans. Camarades d’école, voisins, ils se donnent rendez-vous tous les matins aux alentours de 9 heures, devant le bâtiment. Pour ces vacances, SEDECO a choisi de participer à l’encadrement de ces petits.

Cet hiver, les abeilles de La Ruche ne sont pas près de l’oublier. Au programme, atelier photographie, chant, danse, contage d’histoires, tous les artistes de SEDECO ont pu mettre leur talent à l’œuvre dans l’optique de venir en aide à ces enfants, de leur apporter l’attention dont ils ont besoin, et surtout de leur faire découvrir des choses auxquelles ils n’ont pas forcément accès dans leur village. Certains sont issus de familles nombreuses, alors que d’autres n’ont tout simplement pas l’occasion d’être aussi maternés qu’ils le voudraient.

Cette initiative, on la doit notamment à Mme Sandrine Verriez, directrice générale de la société. Cette dernière ne cesse de chercher des idées en vue de venir en aide aux plus démunis. Outre le projet La Ruche, qui était prévu pour ces vacances scolaires, le programme de l’entreprise affiche également le Noël des personnes âgées ou encore des enfants défavorisés, entre autres. Tous, absolument tous les Sedecotiens ont l’occasion de faire preuve de bon cœur tout au long de l’année. D’ailleurs la volonté est toujours de mise chez SEDECO.

Finalement, les directeurs de sociétés étrangères ne sont pas ce que l’on peut entendre dire ! Eh non, certains prennent en considération la population mauricienne (enfants et adultes confondus) et lui viennent en aide lorsque le besoin s’en fait ressentir. Et si on brisait un nouveau cliché ?

La Ruche - La Valette, Bambois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s