Clichés de l’île Maurice : entre farniente et réalité

« Alors l’île Maurice ? Y a du soleil, tu manges des noix de coco et c’est farniente tous les jours ? » Non, il nous arrive d’aller au travail, d’avoir de grosses journées et d’être fatigués. Incursion dans le monde des clichés propres à la vie d’ici.

Vivre à l’île Maurice, ce n’est pas systématiquement passer des journées entières de farniente à la plage, à siroter du jus de noix de coco et à profiter du soleil. Il est des habitants qui ont un travail sérieux et qui se nourrissent normalement. Vous l’aurez compris, les clichés sur la vie dans ce pays sont nombreux. Il y a ceux qui viennent d’être cités, mais également d’autres, un peu plus importants, voire révoltants pour certains.

Celui qui revient constamment sur le tapis : la plage et le soleil. Derrière l’ambiance carte postale se cachent des êtres humains. De la joie, de la bonne humeur et bien d’autres émotions qui font partie du quotidien, on en trouve aussi ici. En seconde position, la vision toute faite du pays par des aspirants expatriés. Il s’agit du cliché le plus important : l’économie. Quelques membres du forum Expat-blog semblent s’amuser à dire aux « autres » encore en France, en Angleterre ou ailleurs dans le monde, de ne pas s’expatrier pour l’île Maurice. Pourquoi ? « Le salaire est bas, la consommation n’est pas la même, les produits sont de basse qualité, les habitants sont comme ceci ou comme cela. » En effet, percevoir un salaire d’expatrié est une chose. Convertir ce salaire automatiquement en euros ou en une autre devise plus forte relève d’un autre débat.

Enfin, le dernier des plus grands clichés, et celui-ci touche aussi bien les « school leavers » habitant ici depuis leur naissance que les adultes, qu’ils soient étrangers ou pas : les journées de travail. La Poste est ouverte jusqu’à 15h30 (16h le vendredi, et 11h30 le samedi), certes, mais ce n’est pas pour autant que tout le monde a des horaires aussi light. En effet, vous seriez fortement déçus si vous vous attendiez à un shift type 9-15h avec une heure pour déjeuner et une demi-heure pour le thé. Si les fonctionnaires donnent cette impression, il y a deux options : soit ils sont vraiment chanceux, soit ils ont de lourdes tâches à compléter en dehors de leurs heures de travail. L’expression « avoir un emploi du temps de ministre » pourrait expliquer pourquoi il est si difficile d’obtenir un rendez-vous avec un agent de l’État…

Après tout, il faut garder à l’esprit que l’île Maurice, c’est aussi un pays. Ce n’est pas un petit caillou isolé de tout, nous sommes sur la même planète ! Les clichés sont donc à bannir, bien qu’il nous arrive, à nous aussi, de croire que la vie en Inde est animée par des femmes en sari et des gourmandises hyper épicées tous les jours, par exemple.

Publicités

Une réflexion sur “Clichés de l’île Maurice : entre farniente et réalité

  1. Enfin le cliché de fégnasse pour les fonctionnaire n’en n’est pas un … Ils le sont vraiment … Vraiment plus qu’en France. Et quand tu parles des expats, c’est rarement des salariés, mais plutôt des patrons <== Donc rare sont ceux qui touchent nos petits 15 000 RS ! (Et encore, faut pas qu'on se plaignent, y'en a des moins bien logés

    Si je pouvais te donner un conseil, ce serait d'entrer plus dans les détails car tu survoles beaucoup, c'est dommage !!!

    PS : MDR les fonctionnaires qui ont un max de boulot une fois que le bureau ferme !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s